Projet-029
notation: +5+x
blank.png

Matricule # : Projet-029

Utilité Pratique du Projet : Le Projet-029 est un ensemble de différents véhicules permettant de faciliter la mobilité ainsi que le déplacement de matériel ou de personnel sur une zone précise, tout en étant adaptés à tout types d'environnements présentant des conditions particulières. Ils disposent chacun de particularités les rendant utiles dans des conditions très différentes les unes des autres.

Description : Le Projet-029 désigne quatre (4) véhicules automatisés ayant pour fonction principale de permettre le déplacement de ses occupants jusqu'à un emplacement donné tout en garantissant leur sécurité.

De ce fait, ils sont tous équipés d'un alliage de quatre (4) matériaux. Tout d'abord de l'uranium, de platinocyanure, et un résonateur en plus d'un isolant électrique entre leurs habitacles.

Liste exhaustive des véhicules faisant partie du Projet-029 :

Drone d’Analyse Utilitaire et de Découverte (DAUD)

Fonction Première : Le but du DAUD est éviter la perte de tout membre du personnel de la BPF. Lors de la découverte d'une Fiction, ce drone doit être envoyé en priorité pour récolter des données après analyse poussée d'une zone d'environ quinze kilomètres (15 km) de diamètre. Le drone transférera toutes les données obtenues via un flux continu d'Anti-Quantum de Lumière1. Une fois les données transférées à la Base la plus proche, cette dernière peut alors décider d'envoyer ou non un véhicule adapté.

Capacités : Transport d'un système AQL portatif, de matériel d'analyse thermique, géographique, géologique, atmosphérique, gravitationnelle, électromagnétique, de l'humidité ambiante, de la pression, de la poussière, des vibrations et du son. Tous ces appareils font partie du Centre d'Informations et de Renseignements à Balayage à Haute Fréquence, aussi appelé CIRBHF. Une fois les données récupérées, elles sont triées et associées à des catégories pré-enregistrées de niveaux technologiques de Fictions.

En cas de contact avec une forme de vie quelconque, le drone entrera dans un état dit "furtif". Il se camouflera et utilisera des cartouches spécialement mises au point afin de rendre les sons, la poussière et les potentielles odeurs émises par le drone imperceptibles.2

Le drone DAUD avance à une vitesse maximale de soixante-seize kilomètres par heure (76 km/h) grâce à un système antigravitationnel, permettant de créer une force provenant du point central de l'appareil d'une valeur de cing virgule neuf cent soixante-douze fois dix puissance vingt-quatre kilogrammes (5,972 × 1024 kg), dont la mobilité permet d'exercer une force de traction.

Le drone DAUD mesure soixante-dix centimètres (70 cm) d'envergure pour un poids maximal de quarante-six kilogrammes (46 kg) pour les modèles les plus conséquents.


Véhicule Adapté pour Bipède (VAB)
VAB.jpg

VAB.

Fonction Première : Ce véhicule a été inventé puis adapté par la BPF pour pouvoir intervenir rapidement, avec une maniabilité sans égale sur des zones difficilement accessibles ou encore dans un environnement extrême. Il est piloté par un seul occupant. Il est bipède et a une forme humanoïde, il est fait pour rendre les mouvements plus faciles et sa forme est parfaitement adaptée.

Capacités : Ce véhicule est capable de différentes prouesses technologiques : il peut sauter à plus de deux mètres (2 m), courir à une vitesse de quatre-vingt kilomètre par heure (80 km/h) et transporter jusqu'à cent-trente kilogrammes (130 kg) de charge utile.

Il est en permanence équipé d'appareils3 dits indispensable, situés dans son torse, qu'il peut rétracter ou non. Au niveau de son dos sont disposés trois outils : un grappin, une foreuse manuelle et un drone de reconnaissance. En plus de tout ses dispositifs, il est complètement étanche et a une résistance à la chaleur accrue grâce au gaz qui se déplace en permanence dans son habitacle. Le sujet doit donc en permanence être muni d'un masque lui permettant de respirer.


Véhicule de Surveillance Aéroporté (VSA)
VSA.jpg

VSA.

Fonction Première : Le VSA a pour but de transporter du personnel et du matériel de manière discrète et rapide. Il s'agit d'un vaisseau de taille réduite qui peut se défendre en cas de problème. Il atteint les deux cent cinquante-six kilomètres par heure (256 km/h) en vitesse de croisière et atteint les seize mètres (16 m) de longueur pour un peu plus de quatre tonnes cinq (4,5 t). Il est très puissant et possède quatre (4) moteurs ajustables qui lui permettent de faire du sur-place ou non. Il sont silencieux, grâce au système de cartouches qui fonctionne en permanence.

Capacités : Transport de une à six personnes ; grâce à sa technologie hyper avancée le VSA peut s'auto-piloter, il suffit d'entrer une coordonnée et de choisir un mode de déplacement (furtif ou non).

Il lui est aussi intégré un système de camouflage qui utilise le pont d'Einstein-Rosen. En utilisant un dispositif de gravité, il crée un mini-trou de ver et peut le faire se déplacer pour cacher l’existence du vaisseau, l'espace existant ressmble alors à de l'eau. Cette forme peut se maintenir pendant plusieurs années et reste très efficace pour des vaisseaux dits de grande taille.

Le VSA est doté de systèmes d'espionnage à la pointe de la technologie, des DÉTECTEURS DE POSITION (détections tout objet solide), des DÉTECTEURS DE PROXIMITÉ INDUCTIFS (détections
tout objet métallique), ainsi que des DÉTECTEURS DE PROXIMITÉ CAPACITIFS (détections
toute matière) pour repérer tout mouvement. Les INTERRUPTEURS À LAME SOUPLE pour les champs magnétiques, différentes caméras thermiques, infrarouges ou encore des détecteurs d'ammoniaque et enfin une batterie de matériel auditif pour surveiller ses cibles.

En plus de ça, le VSA se doit de pouvoir garder ses occupants en bonne santé, il est capable de disperser différents types de gaz toxiques (éthylène, soufre, fréons) et de produire des flashs lumineux et des bruits impulsionnels.


Transport Militarisé Anti-Personnel (TMAP)

Fonction Première : Le TMAP a pour but de neutraliser, de réprimer ou encore d'annihiler une force ou un groupe ennemi devenu dangereux. Il est de petite taille est utilise une technologie dite "discrète" pour permettre à la BPF de rendre publique une explication logique qui ne mettrait pas les autres fictions en danger. Ce véhicule militaire transporte deux pilotes ainsi que quatre canonniers qui peuvent être déchargés pour servir d'infanterie.

Il pèse un poids considérable mais se déplace sur un coussin de gaz ininflammable et inodore. De ce fait, il peut se déplacer dans le vide et sur tout type de surface. Il utilise une réactions chimique entre de l'eau et différents composants toxiques pour créer ce gaz. Les occupants du véhicule peuvent s'y cacher pour une période allant jusqu'à une semaine si le véhicule fut rempli de vivres.

Capacités : L'armature du véhicule est composée d'un alliage renforcé typique des véhicules utilisés par la BPF, celui-ci dispose d'une coque alvéolée qui lui procure une résistance accrue à tout type de chocs en plus d'être renforcée avec des alliages militaires dont la documentation est actuellement classifiée.

Le TMAP fut équipé de différents types d'armes efficaces ou non en fonction de l'ennemi et de son niveau de technologie, comme :

  • Les FQR, pour Flux de Quantum Redirigé qui sont littéralement des filets d'énergie pure que le véhicule peut envoyé par force de poussée. Impossible de s'en échapper à moins d'être physiquement immatériel.
  • Les ZDP, pour Zone de Dessèchement Poussé, il s'agit d'un canon provoquant une onde qui atrophie tout corps ayant emmagasiné du CO2 par un phénomène de synthèse de plusieurs éléments. Après ça, le corps de la ou les victime(s) est irrécupérable.
  • Les Répulsifs Sensitifs Sensoriels (RSS) qui sont capable d'aspirer le mana pour faire rentrer une personne dans un état second comparable à une hypnose. Le sujet de son point de vue pensera être en sommeil. Le reste de la documentation à propos du dispositif RSS est actuellement classifiée.
  • Des Drones de Prise en Charge Intelligents (DPCI), une vingtaine (20) sont directement attachés à la structure qui, en recevant un ordre d'attaque et un ciblage particulier ou non, viennent s'attacher à un appareil respiratoire et y injecter une dose suffisante de gaz létal.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License