FIC-008
notation: +5+x
blank.png
Fiction-008
Nom de la planète principale Terre
Forme de vie sur la planète Non
Espèce dominante de la planète principale Aucune actuellement
Niveau Technologique Almo
Comportement à adopter L'état délabré des constructions exige une extrême prudence afin de limiter les risques de blessures

Procédure Comportementale et Relationnelle

Les excursions au sein de la FIC-008 doivent être prévu quatre (4) semaines à l'avance et être justifié par une thèse scientifique ou historique remise au prêt de l'actuel Gérant R.E.D. de la Base-Zeta. En fonction de la durée de l'excursion et du trajet prévu, l'équipe sur place peut avoir recours à un véhicule de transport.

Une combinaison tout-terrain, des rations, du matériel de survie et un "dispositif S.O.S" seront fournis à chaque membre de l'excursion en plus des outils de recherche, véhicules et armes non-létales. Seul les F.S.S. dépêchés pour escorter l'équipe scientifique sont autorisés à emporter une arme de service.

En cas de rencontre avec un individu vivant, intelligent ou non, aucun contact n'est autorisé si il n'est pas prit par l'initiative de l'individu. Toute forme de violence envers un potentiel survivant de la FIC-008 sera sévèrement sanctionné.

Par un décret provisoire en provenance de la Base-Prima ; la construction de toute infrastructure, avant-poste ou campement dépassent les 45m2 est strictement interdite. L'utilisation de dimension de poche afin d'augmenter la superficie d'un bâtiment sans affecter l'extérieur est également interdite. La mise en route d'une quelconque forme de Base précisé précédemment doit être préalablement approuvé par le Tribunal.

Description de la Planète Principale

La planète principale de la FIC-008, dénommé Terre, répond parfaitement aux critères de la Norme-31. Les ressources naturels sont en importante infériorité comparé à d'autres Fictions ayant une planète répondant à la Norme-31.

Presque aucune trace de pétrole ne fut trouvé dans la région "Moyen-Orient". Des analyses de terrain ont prouvées que les nappes phréatiques de "L'Europe" étaient presque entièrement asséchés 50 ans avant la première excursion de la BPF. Plus généralement, la FIC-008 ainsi que sont sol démontrent un épuisement intensif de ses minerais ainsi qu'une déforestation de masse n'ayant pas était suivit par la construction d'habitations.

Les seuls formes de vie observés au sein de la FIC-008 sont végétales. Plusieurs ossements plus ou moins vieux d'animaux ont étaient retrouvés au cours des excursions. La liste confirmé des espèces ayant vécu sur la Terre est en corrélation avec la Norme-31. Les cadavres de l'ancienne espèce dominante, l'Humain ("Homo Sapiens") sont eux regroupés dans des fosses communes à l'exception de rares corps restés sur des supposés champs de batailles.

Fonctionnement des Sociétés de la Planète

Le 22/12/2004,1 il y eut une attaque à l'encontre du siège des Nations-Unis n'ayant laissé aucun survivant. Les militaires à l'origine de cette attaque se présentèrent comme "La Connexion Escor" et exigèrent la soumissions des autorités gouvernementale de la FIC-008. Suite au refus des gouvernements une guerre eut lieu. La durée de cette guerre est estimée entre 4 et 9 ans. L'événement fut surnommé "Non-Retour" par le personnel en charge des recherches sur la FIC-008.

Note : Les informations suivant l'événement surnommé "Non-Retour" par les équipes R.E.D. sont pour la plupart incertaines car suite à cet événement, les traces écrites sont quasi-inexistantes. Ceci compliquant donc le travail des historiens membres du département R.E.D. qui se sont reposés sur les architectures et objets d'époques.

Il est largement admit que le continent "Américain" fut le premier frappé par cette guerre, le point de départ de La Connexion Escor serait "New York". "Le Canada" et "L'Amérique Latine" furent attaqués vers une période où La Connexion avait déjà capturé la moitié des "États Unis". Il n'y a pas d'actuel consensus sur l'ordre des captures ayant suivit.

À la fin de l'événement "Non-Retour", les populations civiles furent capturés et réunis dans les métropoles déjà existantes et proche de leurs lieu de capture, en étant séparés de leurs familles et proches.2 Pendant environ 1 an des travaux majeurs eurent lieu et rebattirent les lieux de vie pour en limiter les sorties et en confiner les civils. Des stands furent retrouvé dans chacune de ces villes et certains contenaient des sachets de nourritures périmés. Les stands semblent avoir étaient rajouté après le "Non-Retour".

Durant les périodes de travaux intensifs, des casernes militaires furent installés, elles sont toutes de meilleurs manufactures que les bâtiments civils et font parties des lieux les mieux conservées. Il fut aussi construit dans chacune des métropoles un bâtiment surnommé "Forteresse", de trois (3) étages, conçu d'une manière similaire à un bunker, ayant visiblement accueillit plusieurs bureaux et ayant constamment une grande pièce mélangent une esthétique luxueuse et militaire. Il est supposé qu'un chef de guerre de La Connexion Escor dirigait sa métropole dans cette pièce.

Les différentes métropoles sur un même continent sont liés entre elles par des lignes de chemins de fer déjà là avant le "Non-Retour". Les gares de départ furent aussi aménagées pour accueillir des véhicules militaire, ceci montrant que les trains étaient escortés. Les passagers de ces trains étaient probablement des civils, un train retourné fut retrouvé à environs cent vingt kilomètres (120 Km) de "Toulouse" en direction de "Barcelone". Les passagers sont en majorité mort de faim et une autre partie est morte lors du crash du train mais tous étaient menottés à leurs sièges. Ce même train a sur sa droite d'important dommages provoqué par une explosion.

Après le "Non-Retour", il y eut une hausse conséquente dans la construction d'infrastructures de production et d'exploitation. Plusieurs puits de pétroles, mines et autres stations de récupération d'eau ne répondent aucunement aux moyens employés avant le "Non-Retour". Les quelques infrastructures examinées tendent à démontrer une efficacité excessive dans leurs taches.

Certaines usines furent crées par La Connexion Escor, elles y traitaient toutes sortes de matières primaire et certains confectionnés des munitions et pièces d'armement complexe. Chacune des usines comportent un bâtiment composé de nombreuses cellules, de douches collectives et d'une cantine. Dans une usine retrouvé au "Canada", des cadavres humains furent découverts dans des cellules, certains ont visiblement tenté de s'en échapper et d'ouvrir les portes de l'intérieur mais tous sont mort de faim.

Des lignes de chemins de fer furent rajoutées pour pouvoir faciliter le déplacement de civils d'une métropole à une usine. Les civils envoyés dans ces usines sont très probablement des prisonniers de La Connexion Escor ayant refusé de se soumettre à leur autorité ou s'étant même rebellé contre leurs oppresseurs. Les traitements sont encore incertains mais très probablement violent. Il n'est pas sûr qu'un civil ayant était envoyé dans une de ces usine avaient une peine à purger — comme une période de travail au sein d'une de ces usines ou un taux de productivité personnel à générer — ou si ils y étaient jusqu'à leurs morts. Il est en revanche certains, suite à plusieurs études des sols et de leurs taux en toutes formes d'engrais aux fils des ans, que le taux de mortalités étaient important bien qu'aucun chiffre certain sur la mortalité en villes ne put encore être établit.

La Connexion Escor

Presque aucune information n'est sûr à propos de La Connexion Escor. La seule chose qui fut confirmé et qui démontrent la gravité de la situation ainsi que les risques encourus est que cette Connexion Escor n'est pas originaire d'une Réalité ou Dimension de la FIC-008. Ils sont une armée extra-fictive.

Les dernières actions de cette Connexion Escor au sein de la FIC-008 démontrent un travail méticuleux pour éliminer les dernières formes de vie avant leur départ ainsi que la majorité de leurs traces. Il fut observé l'absence de meubles dans presque 89% des bâtiment visités ainsi que l'absence de quelconque archives — potentiellement détruites ou emportés. La possibilité que des civils de la FIC-008 furent emportés par La Connexion Escor est incertaine de part l'absence conséquente d'informations sur leurs manière d'appréhender les voyages extra-fictif.3 La raison de leur départ est cependant inconnu, il se peut que ce soit une partie commune de leur processus de conquête allant avec l’assèchement des ressources, il reste plausible que cela fut un départ forcé voir précipité.

L'existence confirmé de cette milice voyageant très certainement de Fictions en Fictions et reproduisant le schéma observé sur la FIC-008 est un cas grave et majeur. Suite à un vote du Consul des Dirigeants avec l’approbation du Tribunal, 15% des effectifs de la Base-Zeta, tout département confondus, sont dépêchés pour des recherches sur la FIC-008 afin de trouver des indices sur l'origine de La Connexion Escor. Les effectifs ainsi que les fonds mis à dispositions pourront toujours augmenter en fonction des découvertes qui seront faites sur cette milice extra-fictive.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License